Warfarin et Pradaks: une comparaison des moyens et de ce qui est meilleur

"Pradaksa" et "Warfarin" sont des médicaments du groupe des anticoagulants recommandés pour le traitement des maladies veineuses et la prévention des états thromboemboliques. Ils peuvent être prescrits comme agents thérapeutiques et prophylactiques aux patients présentant une tendance à la thrombose. En termes de coût, ils diffèrent par plusieurs ordres de grandeur, nombreux sont ceux qui se demandent quels moyens sont meilleurs et quel montant est en trop approprié.

Caractéristique "Warfarin"

Les propriétés anticoagulantes de la warfarine ont été découvertes par hasard en 1940 dans le but d'expliquer pourquoi les animaux d'élevage sont morts des saignements multiples alors qu'ils mangeaient du trèfle doux et moisi. L'extrait de coumarine obtenu à partir de cet extrait a commencé à être utilisé pour la fabrication de poison pour rat. En 1951, l’armée américaine a tenté de se suicider à l’aide d’un tel poison. Elle s’est par la suite rétablie après lui avoir injecté de la vitamine K.

La recherche sur les propriétés anticoagulantes de la warfarine à des fins thérapeutiques a alors commencé. En 1954, elle a été prescrite aux personnes souffrant de maladies du système cardiovasculaire. Selon une hypothèse, c'est ce médicament, qui n'a ni couleur, ni goût, ni odeur, a été utilisé pour tuer Joseph Staline. À présent, cet anticoagulant est produit par des sociétés pharmaceutiques russes sous forme de comprimés et est vendu à un prix abordable.

Caractéristique "Pradaksy"

Ceci est la préparation originale brevetée du fabricant allemand "Beringer Ingelheim", qui est disponible exclusivement sous forme de gélules, mais à des dosages différents. Il a reçu l'approbation de la communauté médicale internationale et est entré sur le marché en 2008.

Son principe actif est le dabigatran etexilate, qui possède des propriétés antiplaquettaires prononcées et qui est capable de prévenir le développement de caillots sanguins, même dans les articulations fémorale et du genou. Le seul inconvénient majeur est le coût élevé du médicament.

Qu'est-ce qui est commun?

Les deux médicaments appartiennent au groupe des anticoagulants et ont donc des indications communes: traitement des maladies veineuses, prévention des accidents vasculaires cérébraux, réduction du risque de décès après fibrillation auriculaire, prévention de la thrombose, crise cardiaque et complications des maladies chroniques.

L’éclaircie du sang est l’objectif principal des deux médicaments; par conséquent, une réaction indésirable fréquente est la réduction des facteurs de coagulation et un risque élevé de saignement. De ce fait, la warfarine présentait un avantage: la présence d'un antidote sous forme de vitamine K, dont la perfusion mettait fin aux propriétés anticoagulantes du médicament. Cependant, en 2015, la substance idarucizumab a été enregistrée - l’antidote «Pradaksy», qui commence à agir quelques minutes après l’ingestion.

Ces médicaments sont vendus exclusivement sur ordonnance, car ils ont de nombreuses contre-indications. Les enfants sont fréquents: hypersensibilité, faible facteur de coagulation, pathologies graves des organes internes, en particulier du système digestif.

Quelle est la différence?

Différentes substances actives entraînent des différences significatives dans la pharmacocinétique de ces médicaments. Chaque médicament a ses propres avantages et inconvénients.

  1. Le mécanisme d'action. Le principe d'action de la "warfarine" repose sur l'inhibition de la production de vitamine K dans le foie et de facteurs de coagulation du sang connexes. Pour la manifestation de l'effet antithrombotique, une accumulation de la substance active dans le foie est nécessaire, c'est pourquoi le premier effet du médicament ne peut être ressenti qu'après 3 à 5 jours à compter du début de l'administration. "Pradaksa" est un anticoagulant direct, c’est-à-dire qu’il supprime directement l’activité de la thrombine et réduit le complexe prothrombique total. Bien que la biodisponibilité de ce médicament ne soit que de 6%, la réaction d'hydrolyse se produisant instantanément, de sorte que l'effet symptomatique devient perceptible une à deux heures après la prise de la gélule.
  2. Restrictions à recevoir. En plus des contre-indications générales, ces médicaments ont des limitations individuelles. En médecine nationale, cette liste est beaucoup plus large, en raison non seulement de ses propriétés pharmacocinétiques, mais également de son interaction avec des médicaments et même de certaines substances contenues dans des produits alimentaires. Par exemple, les antibiotiques détruisent les bactéries «bénéfiques» intestinales qui stimulent la synthèse de la vitamine K, augmentant ainsi l'efficacité de la warfarine. Mais lorsque la fonction thyroïdienne est inhibée, son métabolisme est au contraire affaibli. De plus, le principe d'action, basé sur le blocage de la production de vitamine K, impose de suivre un régime alimentaire spécial excluant les produits qui en contiennent.
  3. La sécurité Les essais cliniques ont montré que le remède allemand était plus efficace et plus sûr. En 2014, les résultats de 134 000 patients traités à la warfarine et au dabigatran ont été analysés. Il s'est avéré que dans le deuxième groupe de patients, les taux de mortalité totale, d'hémorragie cérébrale et d'AVC ischémique étaient beaucoup plus bas que dans le premier. Les effets indésirables se sont également développés moins fréquemment. Contrairement à la drogue domestique, il n'est pas nécessaire de faire une analyse de sang toutes les 2-3 semaines pour ajuster la dose, ce qui rend le traitement ambulatoire plus pratique.
  4. Prix Depuis qu'un antidote efficace, Pradax, a été développé, Warfarin n'a qu'un seul avantage, mais très important: un prix abordable.
"Warfarin" (comprimés) "Pradaksa" (capsules)
2, 5 mg50 pièces40–115 p.75 mg30 pièces1200–1900 р.
100 pièces 50–180 p. sur 110 mg30 pièces1700–2000 р.
60 pièces2900–3400 p.
180 pièces7500–8000 p.
150 mg30 pièces1600–2000 р.
60 pièces3000–3500 p.
180 pièces7600–8500 p.

Quel est le meilleur choix?

La plupart des médecins recommandent la warfarine à leurs patients, car celle-ci est utilisée en médecine depuis plus de 60 ans, elle est bien étudiée et l’essentiel est disponible. Comme les cours préventifs nécessitent une administration régulière du médicament, tout le monde ne peut pas se permettre d'acheter en permanence des médicaments pour plusieurs milliers de roubles. Par conséquent, les moyens allemands prescrits en cas d'impossibilité de recevoir le russe. Par exemple, lorsque le traitement concomitant ne permet pas de réduire le niveau de vitamine K dans le corps.

Étant donné que les deux médicaments ont leurs propres contre-indications et sont prescrits, seul un médecin expérimenté peut choisir entre eux après avoir étudié l'historique et les résultats de l'examen.

Recommandé

Quelle est la différence entre un ancien combattant fédéral et un employé régional?
2019
Que signifient mieux "Kestin" ou "Cetrin" et comment ils diffèrent
2019
Skoda Octavia ou Toyota Corolla - une comparaison des voitures et qui est meilleur
2019